Optimisez votre maintenance avec des indicateurs pertinents !

Les logiciels de GMAO vous aident au quotidien dans la gestion de votre maintenance, à condition d’avoir les bons indicateurs de performance pour une meilleure efficacité de votre service. Pour définir une politique de maintenance, déterminer les priorités, et définir un budget, il faut pouvoir choisir les moyens d’interventions les plus adaptés.

 

indicateurs de performance

QU’EST-CE QU’UN INDICATEUR (KPI) ?

 

Un indicateur est un outil d’appréciation grâce auquel on peut mesurer un résultat, une évolution ou une situation. Les indicateurs de performance ou KPI (Key Performance Indicator) permettent d’établir un tableau de bord avec des requêtes de base de données sur des statistiques, des alertes, etc…, et de mesurer le taux de réussite ou de rendre des comptes.

Dans un service maintenance, les indicateurs sont importants pour un suivi précis et une performance optimale. Encore une fois, plus l’outil de production est maintenu en bon état de fonctionnement, plus les dépenses sont réduites.

La GMAO va permettre, par exemple, de suivre les indicateurs tels que le temps moyen jusqu’à la maintenance d’une machine par exemple, le temps moyen jusqu’à la remise en route (MTTR), le temps moyen entre les pannes (MTBF), le taux de réalisation des tâches préventives, le taux de disponibilité, le taux de réactivité, le ratio formation / heures travaillées, ou encore le suivi des règles de sécurité et le respect du plan de préventif.

COMMENT BIEN CHOISIR SES INDICATEURS ?

Les logiciels de GMAO proposent un grand nombre d’indicateurs. Pour choisir ceux qui vous seront vraiment utiles et établir votre tableau de bord, leur choix doit être réfléchi et construit en fonction des besoins propres de votre entreprise ou de votre collectivité.

Pour cela, il est important, dès le démarrage du projet, de se poser les deux questions clés :

  • De quels indicateurs a-t-on besoin ?
  • Quel est l’objectif de la mise en place d’une GMAO ?

Même si les attentes sont différentes, les résultats doivent répondre à la fois aux acteurs de terrain et au management (responsable maintenance, direction, élus…).

Il faut donc repérer les indicateurs vraiment utiles au quotidien : connaître quels sont les équipements nécessitant un entretien, quelles sont les mesures préventives régulières, de quelles statistiques a-t-on réellement besoin en permanence, etc… Le choix doit se faire en fonction de leur qualité et de leur pertinence.

Un bon indicateur doit être :

  • utile
  • fiable et précis
  • pertinent par rapport à la stratégie et aux objectifs établis
  • facilement compréhensible par les différents utilisateurs

Selon les besoins d’analyses, un indicateur sera défini sur un temps d’intervalle plus ou moins long.

Au moment de l’installation de votre GMAO, un accompagnement et une gestion de projet bien menés vous permettront de créer votre tableau de bord. Ce dernier permettra alors de suivre et d’analyser les données récoltées. Sans données bien paramétrées, pas d’indicateurs fiables !

A QUOI SERVENT LES INDICATEURS ?

Répartition par type de travaux

Les indicateurs vont vous permettent d’être plus réactifs face aux résultats, et donc plus performants. Ce sont des outils d’aide à la décision pour améliorer la maintenance des équipements et éviter des arrêts (de production par exemple).

Ils sont une réponse concrète aux objectifs définis par la direction et vous permettent de rendre des comptes auprès des différents services.

Les services de maintenance ont souvent beaucoup de données mais peu ou pas de statistiques. En mettant en place une GMAO et des indicateurs, il est possible de découvrir des dysfonctionnements : tel technicien ne saisit rien, ou à l’inverse, tel autre saisit trop… Les indicateurs permettent de mesurer la performance du service, mais aussi de visualiser les écarts entre ce qu’il devrait y avoir et ce qu’il y a réellement.

Ce sont des outils de management visuels qui valorisent le travail du service maintenance ou des services techniques d’une collectivité.

Le suivi des indicateurs est donc important car il peut engendrer des retombées financières et managériales.

 

Ex : Comment calcule-t-on un MTBF (Mean Time Between Failures) ?

Il s’agit d’une notion statistique qui calcule le temps moyen entre les pannes, sur une machine par exemple.

MTBF = somme des temps de bon fonctionnement / nombre de défaillances

Sa valeur est définie dans un usage et un environnement donnés. Moins la machine est utilisée plus le MTBF sera élevé, et inversement.

LA SOLUTION MAINTI4

gmao-mainti-4

Il est important de comprendre qu’il vaut mieux commencer avec peu d’indicateurs, mais des indicateurs qui soient pertinents. L’idéal est d’être en mesure de les adapter à vos besoins spécifiques. C’est le cas de TRIBOFILM et de sa GMAO MAINTI4 !

Nos experts fonctionnels sont là pour vous accompagner dans les choix et la mise en place de vos indicateurs.

L’objectif étant bien d’optimiser votre organisation et non le contraire !

Chaque métier et chaque organisation nécessite des indicateurs spécifiques, pour cela il faut bien paramétrer dès le départ les données de sa GMAO.

A partir d’un travail régulier et méthodique, les KPI vous permettront d’acquérir les connaissances tirées des données produites, afin d’être plus efficace au quotidien dans votre maintenance.

Testez-nous

Tester gratuitement nos solutions logicielles pendant 60 jours

* Champ obligatoire.

** Politique de confidentialité

Ils nous font confiance