GMAO et digitalisation de la maintenance

digitalisation de la maintenance

Aujourd’hui la digitalisation nous entoure que ce soit dans notre quotidien comme dans le monde professionnel.

L’industrie et la maintenance n’y échappent pas. Afin d’atteindre les objectifs de performance et face à l’intensification de la concurrence, les entreprises doivent être toujours plus compétitives et innovantes.

La digitalisation de la maintenance, de même que celle de la production ou de la qualité, devient incontournable, permettant des gains importants en matière de sécurité, de productivité et de rentabilité.

Contexte et enjeux

 

Le terme de maintenance est assez récent dans le monde de l’industrie. On a longtemps parlé d’entretien ou de réparation des machines. C’est dans les années 70 – 80 que la notion de maintenance préventive apparaît réellement avec des méthodes qui ne cessent d’évoluer depuis. Les normes relatives au secteur de la maintenance vont elles aussi voir le jour dans les années 80, et les premières GMAO arrivent sur le marché.

En 40 ans, le monde de l’industrie s’est transformé. L’industrie du futur est en train de voir le jour et la maintenance y joue dorénavant un rôle déterminant. Il est acquis que des équipements fiables, et donc disponibles, assurent une meilleure productivité.

Une enquête KPMG de 2018, révèle que :

  • 64% des décideurs considèrent la maintenance comme une des fonctions à intégrer en priorité dans une démarche de transformation,
  • 85 % pensent que l’enjeu majeur de la maintenance réside dans la fiabilité des actifs industriels,
  • 60 % perçoivent les solutions digitales comme un levier pertinent pour l’amélioration de la fiabilité des équipements.

Nous entrons donc dans l’ère de la maintenance prévisionnelle (prédictive maintenance) (toujours d’après l’enquête KPMG) :

  • 75% de panne en moins avec la maintenance prévisionnelle
  • 30% de réduction des coûts de la maintenance

Il y a une véritable prise de conscience des avantages des technologies pour la performance de l’entreprise :

  • instantanéité des données,
  • gain de réactivité et d’efficacité,
  • pannes évitées ou traitées plus rapidement,
  • clients plus satisfaits,
  • durées des interventions raccourcies,
  • taux de rendement machine plus constant.

Objectifs et solutions de maintenance

 

L’objectif premier de la maintenance est de maintenir les équipements en production en évitant les pannes. La fiabilité des équipements est donc une priorité pour la performance industrielle.

Aujourd’hui, il est acquis que la technologie et les solutions telles que la GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur), sont une aide pour atteindre ces objectifs.

Elles permettent d’adapter les processus de maintenance pour soutenir la croissance, en maximisant le temps de disponibilité du matériel de production, en assurant la sécurité et en minimisant les coûts. Mais cela sous-entend une régularité des tâches à effectuer, et donc d’être en capacité de les déclencher et de les planifier en fonction de spécifications comme la durée, le type d’opération, le type d’équipement, le nombre de pièces fabriquées…

Outre la planification, les logiciels de maintenance nouvelle génération couplés à d’autres technologies, comme de l’IOT (Internet of Things) par exemple, permettent de collecter et d’analyser de nombreuses données. Ces dernières apportent des connaissances précises que l’on peut reporter dans les processus opérationnels (mise en place d’alertes), les tableaux de bords, ou les budgets. Cela rend plus facile l’identification des causes de pannes et permet donc de les anticiper pour les éviter.

Cette capacité d’anticipation génère des retours sur investissement, grâce à des technologies qui restent abordables économiquement et surtout humainement.

Digitaliser sa maintenance pour optimiser sa production

 

Afin d’atteindre les objectifs de fiabilisation, le besoin de digitaliser son service maintenance apparaît de plus en plus comme une évidence. La digitalisation va s’accélérer dans les prochaines années et il est préférable d’anticiper sa mise en œuvre dans un environnement industriel concurrentiel afin de répondre à la satisfaction client !

Hormis l’investissement de départ, le principal frein est la crainte d’un manque de compétences des équipes face à ces technologies.

Une solution de GMAO alliée à de la mobilité est avant tout un outil collaboratif et ne nécessite pas de connaissances pointues en informatique pour ses utilisateurs. Le digital est ici au service des humains avec un travail quotidien facilité !

C’est également devenu un véritable outil de management, permettant d’organiser la planification des travaux en fonction de la charge de travail, de la disponibilité des techniciens, ou de leurs compétences.

On constate aussi une diminution avérée du nombre d’accidents, la GMAO aidant à respecter les consignes en matière de sécurité, avec la mise en place de consignes, d’habilitations, de check list…

L’exigence principale aujourd’hui, et l’atout fort de la GMAO, est la mobilité. La maintenance utilise notamment des applications de GMAO mobile sur des supports comme les smartphones ou les tablettes. Ces solutions permettent d’accéder à tout moment et de n’importe quel endroit aux données.

Une solution GMAO mobile permet :

  • d’avoir accès à l’activité en temps réel et de pouvoir mettre à jour des données,
  • de consulter l’historique des interventions aux pieds des équipements,
  • de faciliter le travail des techniciens en ayant accès aux documents des machines,
  • de saisir les comptes rendus d’intervention en direct en quelques clics,
  • de sortir les pièces détachées du stock,
  • de recevoir des alertes et de pouvoir traiter les demandes d’interventions directement sur le terrain,

Une entreprise qui met en place une GMAO pour sa maintenance fait un premier pas, mais un grand pas, vers la digitalisation et optimise son potentiel de croissance et de productivité.

Pour conclure, le monde de la maintenance n’a pas fini d’évoluer : l’utilisation de drones pour inspecter du matériel difficile d’accès, des techniciens équipés de lunettes à réalité augmentée, l’impression 3D pour les pièces de réparation… Les nouvelles innovations et possibilités ne manquent pas. La maintenance du futur est une maintenance prévisionnelle couplée à l’intelligence artificielle.

Alors, si ce n’est déjà le cas, il est grand temps de penser à la digitalisation de votre maintenance. Et pourquoi ne pas commencer par une GMAO web et mobile qui n’a pas peur d’évoluer ?

Contactez-nous !

Testez-nous

Tester gratuitement nos solutions logicielles pendant 60 jours

Votre téléphone n’est pas valide.

Envoyer

* Champ obligatoire.

** Politique de confidentialité

Ils nous font confiance